Site officiel de la Ville de La Tranche sur Mer

Accueil > La Commune > Historique

Historique

Les origines du site qui portera le nom de La Tranche remontent à la préhistoire. Un village néolithique vieux de plus de 7000 ans a laissé des traces à la Pointe du Grouin. En raison de l’élévation du niveau de la mer, ce site est désormais en grande partie immergé ou recouvert par le sable de l’estran.

Ces anciens Tranchais pratiquaient la chasse, la pêche, l’élevage et déjà, la culture. Ils figurent parmi les premiers agriculteurs de l’ouest de la France. Ils utilisaient des haches polies, des outils en pierre, en bois, en os et des flèches en silex (vers 3500 avant jésus Christ) ainsi que des poteries.

Les premières traces de métallurgie remontent à 2500 avant Jésus-Christ (récipients en cuivre). Au début de l’âge de bronze (1800 avant Jésus-Christ) le site de la Pointe de la République (vers les Generelles) était habité. On y a retrouvé des traces d’animaux domestiques (bovins, porcs, chèvres, moutons) mais aussi sauvages (cerfs, sangliers). A l’âge du fer (à partir du VIIIème siècle avant Jésus-Christ), les cultivateurs-éleveurs occupaient le littoral, de la Pointe du Grouin à la Pointe du Chiquet (actuellement Pavillon de l’Aunis). A partir des VI ème V ème siècles avant Jésus-Christ le Poitou connaît l’occupation gauloise. L’ensablement des côtes et la formation progressive de dunes remonteraient à cette époque. Selon Cyrille Delaire, une ville gauloise se trouvait "au nord d’une dune de sable dénommée Promontoire des Pictons, isolant de l’Océan un golfe du même nom devenu le Marais Poitevin. Il ne reste plus du golfe que l’anse de l’Aiguillon et son estuaire est le Pertuis Breton". Le nom gaulois de cette ville était CARVOR ("clan cerf") mais subira des variantes au fil des siècles : CARVOR TRUNCA, TRANCA, TRINCA, TRANCHEA, TRANCHA…. pour donner finalement LA TRANCHE. Selon C. DELAIRE, la mer aurait coupé la côte, d’où ce nom déviré du latin "truncare" (trancher).

 
Juillet 2010 Proximit Agency